FSSPX : Apostasie consommée

FSSPX APOSTASIE

Déclaration de James Bogle, ex-président d'Una Voce International, à Gloria.tv (vidéo ci-dessous).

https://gloria.tv/article/4gQwRuF4DzqwAzGndE6dQ2tFA?fbclid=IwAR2rOaYYpogYjLCkmyCc0z7FwOkBqOe6b7y6pqmbnssCRw45nVQIhuTh6o0

"Le Pape François a pleinement régularisé la Société de St Pie X (SSPX)", a déclaré James Bogle, l'ex-président de Una Voce International, à Gloria.tv (vidéo ci-dessous).
Bogle a souligné que la SSPX et les sacrements qu'elle administre, y compris les mariages et les confessions, ont été officiellement reconnus par François. La Société est également autorisée à ordonner prêtre qui bon lui semble.
Mgr Bernard Fellay, évêque de la SSPX, a été nommé juge à la Rota Romana, la plus haute cour d'appel de l'Église, reconnaissant ainsi son autorité.
« Je ne vois pas à quel point on peut être plus régulier que ça », conclut Bogle. Il reconnaît cependant qu'il y a beaucoup d'évêques intolérants qui traitent encore la SSPX comme si elle était irrégulière.
Bogle leur répond que ceux qui n'aiment pas l'intégration de la SSPX « devrait plutôt en discuter avec le Pape François ».
Précisions :
Le fait remonterait à 2015 ! A l'époque, la chose avait été présentée comme une juridiction ponctuelle pur juger d'un délit précis concernant des prêtres de la Fraternité. En réalité, pas du tout, il s'agit bien d'une nomination en tant que juge de la Rote. Mgr Fellay s'en explique lui-même dans un sermon prononcé en Arcadie, Californie (USA) :
"We are dealed with now as being irregular, at best.  Irregular means you cannot anything and so for an example they have prohibited us from saying Mass in the churches in Rome, for the Dominican sisters who had their pilgrimage in Rome in February, they say "no  you cannot because you are irregular".  And these people say that, they are people Ecclesia Dei. Now, sometimes, unfortunately, also priests do serious things, and they need to be punished, and when it is very very serious, we have to make recourse to Rome, so we do.  And what does the Congregation of the Faith do?  Well, they did appoint me as the judge for this case.  So I was appointed by Rome, by the Congregation of the Faith to make judgements, canonical Church judgements on some of our priests who belong to the non-existent Society for them and so once again a beautiful contradiction indeed."
Traduction : "Maintenant, nous sommes considérés comme irréguliers, au mieux. Irrégulier signifie que vous ne pouvez rien faire, et du coup, par exemple, ils nous ont interdit de célébrer la messe dans les églises de Rome en février, pour le pèlerinage des dominicaines en février; ils disent: "non vous ne pouvez pas, car vous êtes irréguliers". Et ces gens disent ça, ce sont des gens d'Ecclesia Dei. Maintenant, parfois, malheureusement, des prêtres aussi font des choses graves, et ils doivent être punis, et quand c'est très, très sérieux, nous devons recourir à Rome, et donc nous le faisons. Et que fait la Congrégation pour la Doctrine de la Foi ? Bien, ils m'ont nommé comme juge dans ce cas. Donc j'ai été nommé par Rome, par la Congrégation de la Foi pour prononcer des jugements, des jugements canoniques d’Église pour certains de nos prêtres qui appartiennent à une fraternité qui, pour eux (Rome), n'existe pas, et nous avons donc bien sûr une fois de plus une belle contradiction."
Nota Bene : son rôle et sa fonction de juge restent cantonnés pour le moment à la FSSPX, certes, mais pour juger ces cas, il doit obligatoirement user exclusivement du Nouveau Code de Droit Canon de Wojtyla, donc des lois de la secte conciliaire dont il fait intégralement partie désormais.

Laisser un commentaire

Nom .
.
Message .

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être publiés