Avis aux auteurs catholiques : ici nous éditons et diffusons votre livre ! (contactez-nous)

TRIBUNE LIBRE : LA MESSE POUR MGR LEFEBVRE

LA MESSE POUR MGR LEFEBVRE

Message de "Madame Grace" reçu le 6/10/2020

Le 24 septembre 2020, en la fête de Notre-Dame de la Merci, lors d'une cérémonie solennelle, la dépouille de Mgr Lefebvre a été transférée du cimetière à la crypte de l'église du Séminaire d'Ecône.

Nous publions quelques images de la messe pontificale célébrée par Mgr Fellay, avec l'ajout d'un hommage spécial : il s'agit de l'audio d'une conférence donnée à Turin par Mgr Lefebvre le 11 juin 1989, en italien, intitulée : "Poursuivre la tradition pour sauver son âme".

Maintenant que le message de Mgr Lefebvre est manipulé et détourné à sa guise (ainsi que censuré...), nous voulons honorer la Vérité en rapportant les paroles qu'il a lui-même prononcées sur l'invalidité de la nouvelle Messe et des nouveaux Sacrements.

Depuis que Monseigneur Viganò a dénoncé les erreurs du Concile Vatican II, de nombreux illustres représentants de la tradition catholique sont entrés dans un débat qui a eu une grande résonance médiatique : comme cela arrive avec les tours de magie, l'attention des fidèles est détournée, alors que la seule chose essentielle a été habilement omise.

Pour tout homme qui vit sur la terre, la chose essentielle est le salut de l'âme. Le salut nous est donné par la grâce, et les instruments de la grâce sont les Sacrements.

L'évêque Viganò peut parler avec une grande compétence théologique, mais si les sacrements réformés par Paul VI sont invalides, il n'est donc pas un évêque. Il n'a pas les pouvoirs ou l'autorité que Notre-Seigneur a donnés à ses apôtres, et pour cette raison, il ne peut même pas les transmettre. Il ne peut pas ordonner de prêtres, ni donner le Sacrement de la Confirmation.

Si les sacrements réformés sont invalides, le clergé romain peut aussi condamner le Concile; il peut déposer François et élire un pape "conforme" à la tradition ; il peut corriger les erreurs des encycliques ; il peut même rétablir le Droit Canonique et les catéchismes antérieurs au Concile, MAIS IL NE PEUT PLUS DONNER DE SACREMENTS.

Même si tous les prêtres du monde recommençaient à dire la Messe en latin, s'ils rétablissaient les rituels en utilisant la forme et la matière correctes, s'ils faisaient des abjurations publiques et revenaient à la Foi de tous les temps, NOUS CONTINUERIONS A NE PAS AVOIR LES SACREMENTS, parce que leur ordination sacerdotale est positivement douteuse, et parce qu'il n'y a plus (?) d'évêques dans l'Église romaine qui puissent les ordonner. Ils peuvent utiliser l'ancien pontifical, mais ils n'ont plus le pouvoir d'ordonner. Ils ont perdu la succession apostolique. La chaîne a été brisée...

Dans sa lettre aux quatre futurs évêques, Mgr Lefebvre écrit:

“Le but principal de cette transmission est de conférer la grâce de l'ordre sacerdotal pour la continuation du vrai Sacrifice de la Sainte Messe et pour conférer la grâce du Sacrement de Confirmation aux enfants et aux fidèles quivous la demandent.” (http://a-c-r-f.com/documents/LHR_Mgr-Lefebvre-et-le-sedevacantisme.pdf)

Il est curieux que dans les pages officielles de la Fraternité Saint Pie X (en français et en italien), la partie relative à la transmission de la "grâce sacerdotale pour la continuation du vrai sacrifice" ait été censurée :

« Le but principal de cette transmission est de conférer la grâce du sacrement de confirmation aux enfants et aux fidèles qui vous la demandent ». (https://fsspx.org/fr/lettre-de-mgr-lefebvre-aux-futurs-eveques)

La mention de la transmission de l'ordre sacerdotal a été omise par la direction de la Fraternité, car cette intention implique clairement que Mgr Lefebvre DOUTAIT de la validité des nouveaux rites d'ordination.

L'objectif n'a jamais été de réécrire le Concile, ni de se lancer dans des questions théoriques complexes. Le but était le salut des âmes. Le but était de préserver les Sacrements pour le salut des âmes.

Dans ses Sermons sur l'Antéchrist et la fin des temps, Saint Vincent Ferrier a écrit que lorsque l'Antéchrist viendra, tous les catholiques apostasieront, et que seuls ceux qui auront reçu le Sacrement de Confirmation pourront se sauver. C'est pourquoi aujourd'hui, pour notre salut, il est essentiel de recevoir ce Sacrement : MAIS PLUS QUE TOUT, CE QU'IL Y A D'ESSENTIEL, EST DE CONNAÎTRE QUI SONT LES ÉVÊQUES QUI CONFIRMENT VALIDEMENT.

A la fin de la Lettre aux futurs évêques de la Fraternité Saint Pie X, le 29 août 1987, Monseigneur Marcel Lefebvre écrit :

“Bien chers amis, soyez ma consolation dans le Christ Jésus, demeurez forts dans la Foi, fidèles au vrai Sacrifice de la Messe, au vrai et saint Sacerdoce de Notre-Seigneur, pour le triomphe et la gloire de Jésus au Ciel et sur la terre, pour le salut des âmes…

“…pour le salut de mon âme.”