Un nouveau sacre invalide : M. l'abbé Pfeifer, de la "Résistance".

Voici une analyse du site Novus Ordo Watch (SV) en anglais.

Pour résumer :

- Le consécrateur Mgr (?) Neal Webster, de tendance feeneyite (partisan des thèses du Père Feeney niant le baptême de désir et sanctionné par Pie XII), a une lignée sacerdotale (davantage qu'épiscopale a priori) douteuse. Pour être sacré évêque, il convient d'être prêtre auparavant.

- Lors de la cérémonie d'hier, indépendamment du statut réel du consécrateur, les mots essentiels à la forme (préface consécratoire) ont été bâclés

- Mgr Sanborn et l'abbé Esposito (prêtre ordonné par Mgr Sanborn et professeur au séminaire Most Holy Trinity en Floride) estiment que la consécration est invalide

- Dans les liens ci-dessous, on trouve ce qui suit : la vidéo du dit sacre https://www.youtube.com/watch?v=E-RldiTGupE&feature=emb_title

L'extrait crucial où été (censé) prononcée la forme essentielle à la validité du sacre et l'analyse vidéo (très courte) du site Novus Ordo Watch (qui pense que c'est invalide)

https://novusordowatch.org/2020/07/neal-webster-fails-at-joseph-pfeiffer-consecration/

Tweet de l'abbé Esposito https://twitter.com/FrDesposito/status/1289255976894205954

Dernière minute :

Des cérémonies de tonsure et de collation des ordres mineurs ont eu lieu par la suite.... l'abbé Pfeiffer, au sermon, aurait déclaré à l'assistance à la messe qu'il a été re-consacré sous condition après la messe la veille..

https://twitter.com/NovusOrdoWatch/status/1289380703558230017

Ceci est une marque certaine d'imposture et d'invalidité, en plus du sacrilège, quand ces pseudo-évêques se font "resacrer" une, deux voire trois fois sous condition, car ils ne sont jamais certains de la validité de leur sacre, leur conscience les taraude mais elle n'est jamais apaisée !

Conclusion : ce PFEIFER est un imposteur, un loup déguisé en brebis A FUIR ! Ne jamais assister ni à sa Messe, ni lui demander les sacrements.

What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail

Laisser un commentaire

Nom .
.
Message .

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être publiés