Jeanne d'Arc Tertiaire de Saint François
Jeanne d'Arc Tertiaire de Saint François
Jeanne d'Arc Tertiaire de Saint François

Jeanne d'Arc Tertiaire de Saint François

Distributeur
C. Bessonnet-Favre
Prix normal
12,00€
Prix réduit
12,00€
Taxes incluses.
La quantité doit être supérieure ou égale à 1

Jeanne d'Arc Tertiaire de Saint François par  C. Bessonnet-Favre est édité par "Les Amis de Jeanne d'Arc".

Cet ouvrage, inconnu à ce jour, s’appuie sur les travaux de plusieurs auteurs notamment : du R. P. Grèzes sur Jeanne d’Arc franciscaine, mais surtout du R. P. de Barenton qui, sous le même titre, a des écrits complémentaires à celui du R. P. Grèzes. (Les brochures du R.P. Grèzes et du R.P. de Barenton ont été éditées sous le titre Jeanne d’Arc franciscaine.)


En particulier il raconte que sainte Colette rendait visite régulièrement aux parents de Jeanne, Tertiaires du Tiers-Ordre.

 

À la naissance de Jeanne, sainte Colette leur offrit l’anneau (que l’on dit donné par le Ciel) dont Jeanne hérita à sa majorité à douze ans.

 


Le R. P. de Barenton, renvoie au livre de Thomas Friard, « La vie des Saints » (1647). Dans une note il précise :

« Nous n’avons pu trouver cette « Vie des Saints » de Friard pour consulter le texte lui-même. Mais nous avons le témoignage de Mme Bessonnet-Favre dans son bel ouvrage « Jeanne d’Arc tertiaire de saint François ». Elle cite Friard d’après son édition de 1627 ; et, consultée par nous, elle a bien voulu nous confirmer qu’elle avait bien puisé ce témoignage dans la « Vie des saints » de Thomas Friard, édition de 1627, consultée par elle à Poitiers, à la « Vie de sainte Colette », au 6 mars ».

 


Cet ouvrage mérite une lecture attentive. Mme Bessonnet-Favre n’a pas eu connaissance des travaux du R. P. Ayroles (1828-1921), qu’elle ne cite pas dans sa bibliographie. Rappelons que le R. P. Ayroles a dirigé la commission de béatification de Jeanne et écrit la « somme » sur sainte Jeanne d’Arc. Il précise que, lors de la visite de Jeanne à Chinon, le futur Charles VII refusa d’accéder à sa demande de donner le Royaume à N-S J-C. C’est le R. P. Théotime de Saint-Just, qui nous en précisera la date : 21 juin 1429 à 16h. Or à cette date Jeanne était à Saint-Benoit-sur-Loire.


Dans ce livre, on appréciera l’importance bien comprise de la triple donation et des leçons à en tirer. En ce sens l’ouvrage est très actuel, et il mérite une lecture attentive.


On comprend pourquoi le R. P. de Barenton a parlé de bel ouvrage : c’est pour avoir démontré le rôle, joué par le Tiers-Ordre franciscain, et pour Jeanne d’Arc, et pour les évènements qu’elle a vécus. En ce sens ce livre est nouveau et éclaire un aspect méconnu des biographies de sainte Jeanne d’Arc. Nous laissons à de meilleurs spécialistes le soin d’approfondir le sujet de la thèse franciscaine.

Vidéo